Julia Daka imagine une loge-lit pour l’université d’été Architecture & Champagne

Julia, étudiante en Architecture d’intérieur et Design à LISAA Paris, a participé à l’université d’été "Architecture et Champagne" pour laquelle elle a imaginé avec son équipe un projet d'une loge-lit au cœur d'un vignoble.

lisaa-architecture-design-champagne-julia-daka2

Université d’été internationale en Champagne

Cet été du 17 au 28 juillet, Julia Daka, étudiante en quatrième année d’Architecture d’intérieur et Design à LISAA Paris, a participé à la première édition de l’université d’été "Architecture et Champagne".

Organisée par la Maison de l’Architecture de Champagne-Ardenne, l’Ecole nationale d’architecture de Nancy et l’Agglomération de Châlons-en-Champagne, ce projet a réuni trente-quatre étudiants français mais aussi étrangers, issus de diverses formations en architecture, urbanisme et paysagisme.

Objectif pour les participants réunis en équipe : réinventer le visage du vignoble en imaginant et concevant huit loges viticoles, destinées ensuite à encourager l’œnotourisme.

J'ai eu l'idée de participer à cette université grâce à l'un de mes professeurs à LISAA, Bernhard Buchberger, Architecte DPLG, qui nous a parlé de cet événement.

Julia Daka, étudiante en Architecture d'intérieur et Design à LISAA Paris

Repenser la loge viticole

Chaque équipe a travaillé en collaboration avec des vignerons indépendants, des maisons de Champagne ou encore des groupements de vignerons. Encadrés par une équipe composée notamment d’architectes professionnels, les étudiants ont tout d’abord conçu les plans, l’élévation, les coupes ainsi que la maquette à échelle 1/50 de leur future loge.

"Nous étions très bien encadrés dans la réalisation de notre projet, notamment par une équipe des Compagnons du Devoir. Nous avions à disposition un immense atelier de travail. J'ai même appris à poser une toiture en zinc !" confie Julia.

Mémoire du paysage viticole, ces loges cachées au cœur des vignobles servaient autrefois d’abri pour les vignerons, mais également d’entrepôt pour leurs outils. Intimement liées à l’identité du territoire mais tombées en désuétude, l’objectif aujourd’hui est de leur imaginer de nouvelles fonctions.

Ce fut une expérience très formatrice, intense et amusante. Nous avons pu réellement toucher au cœur du métier d'architecte, de la conception à la réalisation d'un projet.

Julia Daka, étudiante en Architecture d'intérieur et Design à LISAA Paris

L’architecture au service de l’œnotourisme

Pour la Maison de Champagne Menu-Jaquier situé à Changy, Julia et son équipe ont conçu une loge-lit de 10 m², réalisée en bois recyclé, dont les motifs rappellent ceux des moucharabiehs. À l’intérieur de la loge se cache un lit offrant une vue imprenable sur les vignes, invitant ainsi les visiteurs à profiter de l’expérience d’une nuit insolite.

Les huit loges créées cet été participent à repenser le paysage des vignobles de Champagne, étoffant son circuit touristique en proposant des fonctions diverses : lieu d’exposition temporaire, point de rencontre pendant les vendanges, espaces de dégustation et de détente...

Deux autres étudiantes de LISAA Paris ont également participé à cette première édition : Adèle Bensoussan pour le vignoble Cumières et Juliette Viotte pour "Les Ricey".

"Au delà du défi architectural, j'ai vraiment apprécié le fait de travailler pour des vignerons. Ils nous ont transmis leurs connaissances sur l'histoire et la fabrication du champagne." explique Julia.

Suite au succès de ce projet, une nouvelle édition de cette université d’été est d’ores et déjà prévue pour l’année 2018.

lisaa-architecture-design-champagne-julia-daka lisaa-architecture-design-champagne-julia-daka2 lisaa-architecture-design-champagne-julia-daka4

Journée
d'orientation
à LISAA Toulouse

Samedi 16 décembre - 10h/17h

Je m'inscris !