Rencontre avec Camille Reneaux, assistante web designer chez Maje // Alumni LISAA

Diplômée de LISAA mode, Camille a travaillé deux années en tant que Styliste designer textile avant de reprendre des études pour s'orienter vers le web design. Découvrez son parcours et comment son expérience chez LISAA l'a influencée. Interview.

stylisme-designer-textile-lisaa-mode-itw-alumni-1-2-

Peux-tu nous parler de tes études à LISAA ?

Mes études à LISAA ont été plus brèves que la moyenne, car j'ai obtenu mon Bachelor de styliste designer textile en 2 ans. Mon bac en Arts appliqués, obtenu à l'école Boulle, m'a permis de ne pas avoir besoin d'une mise à niveau.

Mon passage à LISAA a été très enrichissant. Cela a révélé de nombreuses passions chez moi, notamment la sérigraphie. Je passais toutes mes journées dans l'atelier de sérigraphie ! Je m'amusais beaucoup durant les cours. J'adorais dessiner des motifs, les placer, les imprimer et voir le résultat immédiatement. C'était fantastique !

J'ai pu apprendre à créer une collection de A à Z. Nous étions bien entourés par les professeurs. C'est grâce à LISAA que j'ai découvert que j'aimais créer des motifs et que je voulais travailler dans l'univers du textile.

Quel souvenir gardes-tu de cette formation ?

C'est une formation qui demande beaucoup d'investissement personnel et de travail. Mais qui apporte aussi une grande satisfaction personnelle lorsque notre collection aboutit. Je crois que je n'ai jamais été plus fière de moi que lorsque j'ai terminé ma collection de fin d'études. J'ai pu m'exprimer comme je le voulais au sein de cette école et raconter mon histoire à travers ma collection, "EVO XIE", inspirée par ma guérison de l'anorexie. Cette collection m'a également permis d'arriver en 2ème place au concours des e-fashion awards.

Quel a été ton parcours après LISAA ?

Après LISAA j’ai effectué un stage de 6 mois au sein de la marque de prêt à porter féminin Lauren VIDAL. J'ai ensuite été embauchée dans l'entreprise en tant que styliste designer textile et assistante de collection.

J’étais très polyvalente. J'ai pu découvrir toutes les dimensions d'une marque de prêt à porter, de la conception à la réalisation. Je travaillais directement avec la directrice artistique et l'aidais à imaginer les pièces et suivre la production des collections. Je pouvais aussi bien créer des motifs, que passer commande et suivre l'arrivage des tissus auprès des fournisseurs ou encore gérer le suivi de la production des vêtements.

J'avais également des missions plus proches du graphisme et de l'infographisme puisque j'étais chargée de réaliser le book commercial, mettre en page le lookbook ou encore des flyers, ou des packagings. J'ai pu aussi toucher à la communication événementielle (conception de tote bags, photocall, invitations...) à l'occasion des 25 ans de la marque.

Après 2 ans au sein de Lauren VIDAL, j'ai voulu reprendre mes études afin d'avoir un profil encore plus polyvalent. Je suis actuellement en formation en alternance aux Gobelins. Je suis en poste chez Maje, en tant qu'assistante web designer en CDD.

Comment se passent tes journées de travail chez Maje ?

Je suis en binôme avec une web designer expérimentée chez Maje. Je m’occupe des newsletters et de la mise à jour quotidienne du site internet. C’est très intéressant. Je découvre un nouveau métier, qui me permet d'élargir mes compétences.

Selon toi, quelles sont les compétences nécessaires pour exercer ce métier ?

Je pense que pour exercer le métier de styliste designer textile il faut être très rigoureux et force de proposition. Il est très important d'être constamment en recherche de nouveautés, d'observer son environnement et de s'inspirer de tout ce qui nous entoure pour être à la pointe de l'innovation. Je crois qu'il est également très important de se remettre en question régulièrement. C'est encore plus vrai dans les métiers du web car tout évolue très vite.

Comment vois-tu ton avenir professionnel ?

Mon avenir professionnel me paraît prometteur, à la fois grâce à ma formation initiale LISAA, à mon expérience professionnelle mais aussi grâce à cette nouvelle formation.

Peut-être qu'un jour cela me permettra de réaliser mon rêve d'ouvrir mon propre studio de création pour vendre mes motifs.

Quel conseil pourrais-tu donner aux étudiants de LISAA ?

Si j’ai un conseil à donner aux étudiants de LISAA c’est : ne perdez pas de temps, mettez vous à fond dans le travail. Amusez-vous dans vos études et allez jusqu’au bout de vos idées. Soyez-sûr de vos choix et de vos décisions. N’ayez pas peur d’avoir votre style et affirmez le la tête haute car c’est ce qui vous différenciera des autres.

Je vous souhaite aussi beaucoup de courage car les métiers créatifs ne sont pas simples. Il faut se battre pour avoir une place.