Designer numérique / digital

Le designer numérique ou digital, de par son appartenance aux métiers du digital, présente un profil à la fois créatif et technique. Focus sur cette discipline à la croisée de plusieurs corps de métiers.

Design numérique : la créativité au service de l'utilisation

Doté des mêmes compétences artistiques que le designer graphique, le designer numérique peut habiter tout type d'univers numérique (site web, interface, vidéo, appli mobile...) grâce à une palette d’outils graphiques qu’il maîtrise parfaitement. Son but : donner à l’interface qui lui est confiée une identité visuelle propre. Néanmoins, sa capacité à adopter une vision technique et pratique lui permet de s'attacher aussi à l'aspect fonctionnel de son projet, qui représente un enjeu considérable.

"L'utilisateur est celui qui donne tout son sens à l'interface, nous éclaire François Vermorel, responsable des formations web chez LISAA. Aussi, lorsqu'il accède à un objet numérique, ses fonctionnalités doivent être claires, facilement accessibles, l'organisation des informations pertinente, et l'ergonomie agréable. Si ces éléments manquent à l'appel, il y a de fortes chances pour que l'utilisateur ne renouvelle pas son expérience, et ce malgré un design parfaitement élaboré  !"

Ce jeu d'équilibriste nécessite pour le designer numérique / digital d'adopter une vision d'ensemble, où l'expérience utilisateur occupe un rôle central. A l'instar du designer d'interaction ou de l'UX designer, il s'adapte à sa cible, aussi bien graphiquement que fonctionnellement : l'univers qu'il aura élaboré doit parler à l'utilisateur, et la manière dont celui-ci interagit avec le service doit se faire de façon fluide et efficace.

Un métier multi-casquette

Capable de suivre un projet dans son intégralité, il prend part au brief client, une étape qui lui permet d'abord d'intégrer les attentes du donneur d’ordre, mais aussi de saisir toutes les subtilités du projet (à qui s'adresse-t-il, comment sera-t-il accessible, quelles sont les fonctionnalités attendues...). S'ensuit une phase de réflexion, de scénarisation et de testing, dont le but est de proposer des éléments au plus près des attentes et besoins de la cible, mais aussi de la faisabilité technique. Ces idées, qu'il élabore sous la forme de wireframes, de moodboards, de maquettes, et parfois même d'animations et de vidéos, sont ensuite soumises au client.

François Vermorel de conclure : "Au vu de ses divers domaines d'intervention, il est évident que le designer numérique doit compter plusieurs points forts  : sa grande créativité, son esprit de synthèse, sa capacité à exprimer ses idées et à les défendre, mais également un bon relationnel."

Le designer numérique / digital en pratique

Niveau requis  : Bac+5
Formations  :
- Direction artistique numérique / UX Design
- Direction artistique numérique / Médias animés
- Direction artistique numérique
- Direction artistiques des industries culturelles & créatives
Qualités requises  : sensibilité artistique, grande curiosité, polyvalence, intérêt pour les nouvelles tendances en matière de technologie, sens de la diplomatie.
Salaire moyen  : entre 30 et 40K€

Les formations proposées

Découvrez les différents cursus que propose LISAA

  • Bachelor Designer graphique

    Titre reconnu niveau II au RNCP (3 ans ou 2 ans après prépa / niveau bac+3)

  • Bachelor Motion designer

    Titre reconnu niveau II au RNCP (3 ans ou 2 ans après prépa / niveau bac+3)

  • Direction artistique des industries culturelles & créatives

    Titre reconnu niveau I au RNCP (2 ans après bachelor / niveau bac+5)

  • Direction artistique numérique

    Titre reconnu niveau I au RNCP (2 ans après bachelor / niveau bac+5)

  • Direction artistique numérique / Médias animés

    Titre reconnu niveau I au RNCP (2 ans après bachelor / niveau bac+5)