La folie du Val de la Chézine - Parc de Procé

Anaïs Loquet

anais-loquet-design-espace-bts-lisaa-3

Nantes Métropole et le SEVE veulent revaloriser le tronçon Val de la Chézine / Parc de Procé, par le biais d’un aménagement paysager accompagné d’un dispositif spatial ou architectural de type parcours, expérience sensorielle, air de repos, commerce etc. Ces manifestations permettent aux usagers de pouvoir utiliser les zones de liaisons entre les deux parcs et aussi d’attirer leur attentions en suscitant leur curiosité.

L’espace au niveau des arcades est actuellement inexploité et amplement sous-estimé, notamment l’identité des deux parcs et le caractère historique du pont Jules-César. Comment intervenir dans un milieu oscillant entre bâti et naturel ? La frontière peut-elle devenir unificatrice de "mondes", d’atmosphères ?

À la jonction des deux parcs, une folie s’épanouit autour de deux arcades du pont Jules-César. Prisme venant rompre la linéarité du pont, elle accueille en son sein, deux espaces. Le premier, qui permet de découvrir l’ampleur d’une flore mise en écrin et souligner sa fragilité.

Puis un second, consacré à la dégustation de certains des végétaux, entreposés à la manière d’un cabinet de curiosité. Ce dernier espace sera une invitation au partage et à l’échange autour d’une collation dans l’esprit d’une expérience sensorielle immersive : exposer pour sauvegarder. Dans une relecture du paysage, de nouveaux chemins font leurs apparitions, guidant les usagers vers d’autres parcours et venant mettre en lumière différents éléments du paysage.

anais-loquet-design-espace-bts-lisaa-1 anais-loquet-design-espace-bts-lisaa-2 anais-loquet-design-espace-bts-lisaa-3