Tentorium

Clara Renevot

lisaa-paris-architecture-interieur-design-cerema-clara-3

Un filtre urbain dépolluant grâce aux légumineuses

L’agriculture joue un rôle important dans la pollution atmosphérique. Elle représente à elle seule 35% des émissions de gaz à effet de serre. Les produits chimiques utilisés en agriculture intensive polluent inexorablement notre air, affectent la santé humaine, animale et la biodiversité.

La designer a choisi de s’intéresser plus particulièrement aux engrais azotés. 50% de ces engrais sont absorbés par les cultures, les 50% autres sont rejetés dans la nature, les nappes phréatiques et l’atmosphère. Comment capturer cet azote en excès ? Comment le transformer et lui apporter une valeur positive ?

Le dispositif "Tentorium" retire l’azote présent dans l’air de la ville par un système de filtration basé sur le processus naturel de la réaction biochimique unique de la légumineuse. La structure reprend la forme des racines des légumineuses et inspire la création d’un mobilier urbain. Les bénéfices sont multiples : atténuation des émissions de gaz à effet de serre, gain d’énergie (utilisation moindre d’engrais azotés), qualité des sols (maintient la structure du sol, favorise la vie microbiologique et la présence de microfaune), qualité de l’air, biodiversité (légumineuse = ressource alimentaire importante pour les insectes et les pollinisateurs).

Un partenariat avec le Cerema

Le Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) a demandé aux étudiants de LISAA Paris en Architecture d’intérieur & Design de réfléchir à la question de l’adaptation de l’homme au changement climatique. Un sujet ouvert de réflexion et d’expérimentation qui a mené à cette proposition de Clara Renevot.

lisaa-paris-architecture-interieur-design-cerema-clara-1 lisaa-paris-architecture-interieur-design-cerema-clara-2