26 avril 2016

Séminaire sur les systèmes de la mode 2.0 et les vêtements intelligents

LISAA Mode Paris accueille un nouveau séminaire du Groupe d'Étude sur la Mode GEMode, le 26 avril 2016. Il mettra à l’honneur le vêtement connecté comme nouvelle interface entre le corps et son environnement.

claire-eliot-fashion-tech

Bouleversements dans le système traditionnel de la mode

Les nouvelles manières de concevoir le vêtement engendrent des bouleversements dans le système traditionnel de la mode. Les nouveaux outils, techniques et technologies tendent à laisser place à la pluridisciplinarité obligeant à créer des liens entre diverses disciplines. La réflexion sur la technique devient primordiale et les modes de confections académiques deviennent obsolètes ou sont remis en cause par le numérique.

Le vêtement est alors reconsidéré et pourvu de fonctionnalités permettant un autre rapport entre le corps et son environnement, un rapport immatériel et communiquant.

Claire Eliot fait une analyse de cette nouvelle mode grâce à l’analyse de projets et du mouvement "Fashiontech" qui promeut une nouvelle mode technologique dans plusieurs pays.

Claire Eliot

Fascinée par tout ce que la mode traduit de nos comportements sociaux, Claire Eliot entre à l’Ecole Duperré, où elle s’intéresse aux liens que l’univers du style tisse alors avec les nouvelles technologies. Elle développe ensuite à l’ENSCI ses compétences techniques et s’initie à l’électronique grâce aux hackers qui la forment.

Elle revendique aujourd’hui son double bagage, mode et numérique. De la fréquentation de ces deux milieux, à première vue antinomiques, des connexions sont nées, qu’elle s’applique à mettre en lumière et à interroger. Se revendiquant du mouvement “Critical Design“, elle considère que le designer est moins un concepteur qu’un artiste qui a un rôle social à jouer.

Informations pratiques

Séminaire GEMode / CeaQ-Sorbonne
Ouvert à tous / 10 euros / Mardi 26 avril de 17h00 à 18h30
Inscription obligatoire gemode@ceaq-sorbonne.org
LISAA Mode Paris
13 rue Vauquelin, Paris 5e