Retour

Vous êtes ici

25.09.20
Mode
Concours
LISAA Paris Mode

Rencontre avec Carla Boré, étudiante à LISAA Mode, lauréate d'un prix lors de la Graduate Fashion Week

Au mois de juin, l’évènement Graduate Fashion Week réunit les meilleures écoles de stylisme du monde et offre aux étudiants une visibilité pour leur travail et un tremplin vers le monde professionnel. Cette année, Carla Boré, étudiante en 3ème année de Bachelor Styliste/Designer textile à LISAA Mode, a remporté le prix de la catégorie International Innovation Artefact. Entretien.

Carla Boré

Carla Boré, étudiante en troisième année de Bachelor Styliste/Designer textile à LISAA Paris Mode, est en lice pour le Prix International Innovation Artefact qui met en avant la conception de produits innovants de la mode lors de la Graduate Fashion Week. Entretien.

LISAA : Quelles sont les conditions pour participer à la Graduatre Fashion Week ? 

Carla Boré : Il était question, pour participer à ce prix, de proposer un dossier technique avec moodboards, dessins et expérimentations autour d'une proposition de conception d'un accessoire dit "innovant". La sous-catégorie pour laquelle j'ai postulé, "materials", concerne le choix de matériaux innovants.

Quel projet avez-vous présenté ?

CB : Le projet que j'ai présenté, "Mutant bag", s'articule autour d'un désir de retourner à un travail très artisanal, celui de la céramique, que j'ai placé au cœur de mon travail. Dans mes travaux, en général, j'aime concevoir de manière organique, très manuellement et de façon presque instinctive. Ce projet était à l'origine très personnel, mûrit avec l'aide de mes activités extra-scolaires telles que mon atelier de céramique.

Parlez-nous un peu plus ce « mutant bag »…

CB : Dans ce travail, je présente un sac dit "hybride" auquel je viens connecter des matériaux opposés visuellement par leur texture, et j’ai notamment choisi deux matériaux brut inattendu dans l'univers de l'accessoire : la céramique (lisse et opaque) et la résine (une résine transparente et poreuse). L'idée était de les faire fusionner à l'aide d'une technique textile de chaîne et trame (un système de tissage, nouages, et maillage) en utilisant uniquement des chutes de tissus de ma collection. Quelques fibres de ces chutes sont également mises dans la résine a l'état liquide puis fossilisés quand elle sèche. Enfin, toutes les parties textiles du sac viennent s'accrocher sur la poterie comme "un parasite" et créent ainsi une pochette sur le côté du sac.

Quelle a été votre inspiration pour ce projet ?

CB : Ce projet a été inspiré à l'origine par l'univers de ma collection, où j'exprime comme un désir de me reconnecter au monde naturel et organique, à l'état presque primaire des formes, et de venir glorifier ce monde végétal surréaliste et étrange. Une végétation qui aurait mutée dans le futur pour faire face au monde de plus en plus dur qui l'entoure. Mon univers se situe entre fiction, rêve et réalisme.

L'objectif derrière cette idée était de poser la question d'un retour à l'objet unique, non préfabriqué ou en série. L'objet unique et original avec ses défauts, les marques de la main, ses particularités.

Vos études et l’encadrement de vos professeurs à LISAA vous ont-ils aidée sur ce projet ?

CB : J'ai été encadrée tout au long du projet par mon professeur de Style, qui m'a particulièrement aidé sur toute la partie "design" de l'objet, c'est à dire une réflexion en terme de fonctionnalité sur les attaches, les poches. C’était bien en accord avec mon concept d'hybridation ce qui m'a ensuite aidé pour la réalisation de fiches techniques. Ainsi j'avais non plus seulement un objet artistique mais aussi un objet fonctionnel, plus "design". Ce que j'avais expérimenté dans le cadre de mes cours de Design Textile à LISAA m'a également beaucoup aidé et inspiré pour mon projet, notamment en terme d'exploration et travail de la matière ou encore de croisement de pistes textiles inattendues.

Cette catégorie « International Innovation artefact » place l’accessoire au même niveau d’importance que le vêtement. C’est aussi votre façon de voir les choses ?

CB : Je place l'accessoire au même titre que le vêtement, car je considère que les deux ont besoin l'un de l'autre pour exister, ils coexistent dans une harmonie et racontent une histoire à deux. L’accessoire occupe une place importante dans mon travail car il apporte un travail plastique et très manuel que j'aime beaucoup explorer.

Quelle a été votre réaction en apprenant votre sélection pour la Graduate Fashion Week ?

CB : J'ai été très heureuse d'apprendre que j'étais sélectionnée parmi les finalistes car la Graduate Fashion Week est un concours très reconnu dans les études de Mode au niveau international et qui promeut énormément les étudiants. Plus particulièrement c’est un concours anglais et qui se déroule à Londres chaque année, une ville et un pays qui m’attirent beaucoup pour ses aspects artistiques notamment. J’aimerais continuer mon cursus en Master dans l'une de leurs prestigieuses écoles, et pourquoi pas éventuellement mon futur professionnel.

La Graduate Fashion Week, événement incontournable de la mode

L'événement annuel de la Graduate Fashion Week, qui se tient chaque année en juin, attire 30000 invités, comprend 22 défilés et 38 stands d'exposition universitaire, ainsi qu'un calendrier chargé de conférences, de masterclasses et d'ateliers de grands noms de la mode et du commerce de détail. Il représente l'avenir du talent de design créatif et présente le travail de plus de 5000+ des meilleurs diplômés de la mode chaque année.

Le « Prix International Innovation Artefact »

Ce prix chercher à promouvoir les instituts et leurs diplômés qui contribuent à la recherche et au développement non seulement de chaussures et de sacs mais de manière plus générale de ce domaine de de la mode internationale qu’est l’accessoire.

Le jury du GFF 2020 identifie trois lauréats qui recevront des prix dans les domaines de l'innovation suivants : Produit de mode, Concept design et Matériaux.

 

Partagez l’actualité sur
Formations liées au projet
Bachelor Styliste / Designer textile
En savoir plus
LISAA Paris Mode
13 rue Vauquelin
75005
Paris
+33 (0)1 47 07 17 07
lisaa-mode-paris-ecole-stylisme