Retour

Vous êtes ici

12.10.21
Archi / Design
LISAA Paris Architecture d’intérieur & Design

La formation en reconversion Design d'intérieur et décoration présentée par Elodie Sagot

Ancienne psychologue dans les ressources humaines, Elodie Sagot a opté pour une reconversion afin de devenir architecte d’intérieur. Après avoir construit sa maison, elle s’est engagée à coacher les jeunes directrices d’agence. Elle le fait également au sein de la formation en reconversion « Design d’intérieur et décoration » qu'elle a aidé à créer et qui a vu sa première promotion diplômée en juin dernier. Entretien.

première promo reconversion design intérieur et déco

Comment avez-vous rejoint les équipes LISAA ? 

Il y a quelques années j’ai rencontré Emmanuelle Tork la directrice de LISAA Architecture d'intérieur et design et je lui ai fait part de l’absence de formation pour adultes. Du coup, il y a deux ans, on a commencé à préparer le programme « Design d’intérieur et décoration » en un an. La première promo a été diplômée cette année en juin et elle est ravie ! Il y a encore des places disponibles pour la prochaine rentrée en janvier 2022.

Je suis intéressé.e

Comment décririez-vous cette formation ? 

La formation Design d'intérieur et décoration se déroule en présentiel et forme à la fois à la conception et à la maitrise d’œuvre. Parce qu’en réalité apprendre la maitrise d’œuvre et la gestion d’une agence c’est ce que les gens veulent faire. Ils sont nombreux à vouloir monter leur agence donc c’est super important de les former pour qu’ils maitrisent la gestion d’un chantier. Car le risque du métier il est aussi là-dessus, savoir bien s’entourer. C’est ça la vraie différence, le vrai plus de cette formation ! 

L’objectif c’est qu’ils aient tous les outils et connaissances pour monter leur agence et travailler sur le terrain. 

Quels sont les autres points forts de cette formation ? 

En plus de cet accent mis sur la maitrise d’œuvre, il faut aussi souligner que ce sont aussi des petites promotions de 25 personnes maximum. Ça permet de créer un esprit de corps, une véritable émulation et beaucoup d’entraide. Il y a une dynamique de groupe très présente et un entrainement collectif. 

Aussi, on a pris le parti de limiter ce programme à des projets de type résidentiels. Il ne forme pas à toute l’architecture d’intérieur. On a restreint le champ exprès pour que les étudiants puissent vraiment développer des compétences dans ce domaine précis. On veut leur apprendre de manière très concrète à avoir une agence et accompagner des clients dans la rénovation d’un appartement ou d’une maison de A à Z. 

Qui sont leurs enseignants ?

Ils ont la chance d’être bien entourés par une équipe enseignante de qualité composée d’enseignants de LISAA et de professionnels en architecture d’intérieur qui ne sont pas enseignants mais viennent donner des cours et présenter leur agence. D’ailleurs, il y a beaucoup d’intervenants qui sont aussi issus de reconversion.

Comment se passe leur évaluation ? 

Ils ont deux projets à rendre et présenter. Il n’y a pas de notes ou de bulletin, ce sont des adultes. On leur demande d’être présents et rigoureux

Concernant les projets à rendre, il y a des sessions de workshops où ils montrent aux enseignants l’avancée de leurs travaux. Les projets finaux sont présentés devant des professionnels qui peuvent les évaluer et surtout leur donner des conseils et les booster. D’ailleurs, le jury qui a évalué la première promotion s’est dit impressionné par la qualité du travail des étudiants. 

Un lien avec le monde professionnel

Autre particularité de cette formation, c’est l’importance de l’immersion professionnelle. C’est un programme très opérationnel terrain donc en début d’année on leur impose un stage d’une semaine sur un chantier avec une entreprise. Ça a plusieurs objectifs : vérifier que ça leur plait, communiquer et découvrir comment fonctionne une entreprise de travaux, et enfin découvrir les matériaux, les cloisons, l’électricité, la plomberie, en bref l’envers du décor. On veut qu’ils le voient en vrai, qu’ils aient de la pratique avant la théorie, qu’il touche au concret. On est la seule formation à proposer ça. 

Connaître la démarche complète pour lancer son agence

On les pousse à aller jusqu’au bout de la démarche en réfléchissant à ce dont on a besoin quand on lance son agence. Ils ont leur contrat type, leurs documents administratifs, ils sont opérationnels. Ils ont des cours de création d’entreprise, de stratégie de communication et des cours en développement de leadership que je donne moi-même. Je leur expose toutes les compétences personnelles à avoir pour trouver des clients et gérer un chantier

Aussi, on les emmène voir des fournisseurs, et échanger avec un courtier en assurance. Ils se créent un réseaux tout au long de la formation, au sein de la promo, avec les professeurs, avec les fournisseurs. C’est en étant bien entouré avec des artisans de confiance qu’on arrive à mener à bien des beaux projets. Une fois sortie de la formation ils ont toutes les clés en main pour lancer une agence sur des chantiers de résidentiels. 

De très bons résultats pour la première promotion ! 

Sur 20 étudiantes, 8 ont monté leur agence, 6 ont été embauchées (free lance ou contrat), 3 sont en recherche d'emploi, 1 continue ses études et 2 sont encore en stage. 

Sur la première promotion, 70% de reconversion sont déjà enclenchées.

Plusieurs d’entre elles se sont fait embaucher au sein des entreprises dans lesquelles elles ont fait leurs stages. Les agences ont trouvé qu’elles avaient les compétences nécessaires. Ils leur ont même parfois apporté un cadre ou des éléments de travail qui n’étaient pas forcément en œuvre au sein de l’agence.

Ce qui est intéressant c'est de voir que ce sont des gens passionnés qui savent où ils veulent aller.  

Racontez-nous votre parcours

J’ai un parcours assez atypique. Au départ je suis psychologue et j’ai travaillé pendant 15 ans dans les ressources humaines pour des grosses boites, sur des fonctions de développement RH, gestion de carrière, développement de potentiel… 

Il y a 10 ans j’ai fait une reconversion je me suis formée à l’architecture d’intérieur au sein d’un cursus pour adultes à l’EFET. J’ai monté mon agence dans la foulée et j’ai fait 10 ans de chantier. 

Maintenant je coache les architectes, j’accompagne les femmes qui ont des agences d’archi et de déco. Je les aide à développer leurs agences. Ça m’épate ! 

Vous ne coachez que des femmes ? 

C’est une volonté personnelle en tout cas, oui. Ce sont des métiers qui attirent beaucoup les femmes. Dans des groupes où l’on est qu’entre femmes il y a une dynamique particulière. C’est un programme avec une communauté ce n’est pas du one to one, il beaucoup d’échanges entre les personnes. 

Récemment on a pu vous voir dans l'émission M comme maison sur C8, comment cela s'est-il passé ?

Je connaissais les équipes car j’avais déjà participé à un reportage pour La maison France 5 et là c’est pour une nouvelle émission sur C8, je leur ai proposé de venir voir la maison que j’ai construite. Pendant ma reconversion je commençais justement à réfléchir à la construction de ma maison. Pendant les cours j’avais aussi le chantier de ma maison à gérer. Ça a pris 4 mois et j’ai pu écouter mes désirs, et ceux de mon compagnon et mes enfants évidemment [rires]. Tout s’est fait dans la joie et la bonne humeur avec une équipe d’artisans que je connais bien. 

Projet suivi par
Emmanuelle Torck
Directrice de l'école d'Architecture d'intérieur & Design
Partagez l’actualité sur
Formations liées au projet
Design d'intérieur & Décoration
En savoir plus
LISAA Paris Architecture d’intérieur & Design
73 rue Pascal
75013
Paris
+33 (0)1 45 43 02 02
lisaa_architecture_interieur_design_paris